Sentimentales Anatomies

Sentimentales Anatomies

L’anatomie du corps humain fascine. La parfaite mécanique du squelette, la résistance de sa structure, de ses matières, la complexité et l’intelligence de ses réseaux, la chimie de ses fluides, de ses humeurs, la biologie de ses cellules, l’électronique de ses flux, la précision de ses connexions, la beauté de ses agencements, de ses couleurs, de ses formes.

« Sentimentales Anatomies« , est une série ouverte dans laquelle j’explore certaines représentations du corps sous forme de collage ou de dessins. On peut souvent y lire la possibilité d’un passage à la sculpture 3D, à la matière, en ce sens il s’agit aussi de schémas.

« Sentimentales Anatomies » veut parler du corps et le disséquer quelque peu pour en montrer les mécanismes, mais en s’intéressant avant tout à son humanité, à son « être vivant », le supplément d’âme qui disparaît justement entre les mains du médecin légiste, trop concentré sur d’autres problématiques.

Comment décrire l’anatomie d’un sentiment ou du corps en mouvement ? Comment décrire l’anatomie d’un saut, d’un éclat de rire, d’un baiser ou de la peur du noir ?  Comment appréhender le corps de l’autre, l’incarnation du fantasme, le rapport sexuel si central dans la mécanique du vivant et particulièrement chez l’Homme ?