R.I.P. Hector

R.I.P. HECTOR, 2min44, Installation : 170X150X100 cm

Film d’animation racontant la naissance, la vie et la mort d’un personnage filaire, réseau de liens : Hector.
Entre plante grimpante et être humain, entre expérience de laboratoire et génération spontanée, Hector se présente comme une énigme.
Il interroge l’homme et son interaction avec le vivant, revisite le mythe de Frankenstein, le scientifique ou/et l’artiste et sa création.
Il fait également référence à l’homme de Vitruve et au Modulor, le corps humain et la mesure, l’idéal, la perfection.

Hector voit le jour sous forme d’une sculpture de fils de cuivre élaborée en 2008 et restée inachevée.
Sur la base de ce personnage préexistant, le tournage s’est déroulé en 2010, comme une performance de 24h d’animation image par image non stop, à l’issue de laquelle Hector est retourné à l’état de petits bouts de fils inertes.
Ce document filmé et un tas de fils sont les seuls traces de son existence.

Frédéric Keiff : sculpture et animation.
Arnaud Corbellari : prise d’images et montage
Thomas Munck : assistant animation