L’arbre à palabre

L’arbre à palabre, 15X10X7m, métal peint, verre, plastique grillage et silicone, Douala, Cameroun, 2007.

L’arbre à palabre

Projet réalisé en 2007, dans le cadre d’une résidence de deux mois à Douala, Cameroun, en partenariat avec le centre d’art Doual’art. Le projet pérenne, s’inscrit dans le cadre de la première édition du S.U.D. : Salon Urbain de Douala.
Un artiste français, blanc, débarque dans une ville comme Douala pour y réaliser une œuvre d’art pérenne dans l’espace urbain… Comment dire ?
L’arbre à palabre représente le lieu de la rencontre possible, de la discussion, de la confrontation, de l’échange. Une fois sur place on me présente un lieu mythique, le lieu de l’ancien arbre à palabre, celui tombé un certain jour de 1993. C’est comme ça que j’ai commencé à enfoncer des racines dans l’histoire même de la ville et du pays…

Le blog et les textes de la palabre : http://www.fredkeiff.blogspot.fr/

Le moleskine de la résidence cédé à la fondation Moleskine et Lettera27, consultable ici.

Public Art in Africa, Ed. Metis presses, Mars 2017.